La transplantation rénale par voie laparoscopique toujours d’actualité
Congrès de la société Marocaine de Cancérologie
11 avril 2016
Conférence Internationale : Télémédecine et e-Santé
8 décembre 2017

La transplantation rénale par voie laparoscopique toujours d’actualité

À l’initiative des compétences scientifiques belgo-marocaines, Réseau C3M,  vendredi 15 juin 2012, une équipe de spécialistes de la transplantation d’organes et de tissus notamment rénale [...]

C’était déjà en 2012 mais toujours d’actualité; Partenariat C3M, ULB, HCZ, UMV

Transplantation rénale par voie laparoscopique à l’hopital Cheihk Zaid

Un exemple-modèle de coopération Nord-Sud ( Journal le Matin, Maroc )  

À l’initiative des compétences scientifiques belgo-marocaines, Réseau C3M,  vendredi 15 juin 2012, une équipe de spécialistes de la transplantation d’organes et de tissus notamment rénale intervient avec une équipe d’homologues marocains pour une transplantation rénale à l’hôpital Cheikh Zaïd de Rabat (Maroc).

Cette opération intervient dans le cadre d’échanges et de transfert de compétences et après le succès de la première greffe rénale par voie laparoscopique. La transplantation rénale par voie laparoscopique qui avait eu lieu en février dernier constitue une première expérience pilote au Maroc, en collaboration avec l’hôpital international Cheikh Zaid et avait constitué une grande réussite. Depuis, les demandes ne cessent de nous parvenir vu le succès de cette première.

Dons d’organe : un grand déficit au Maroc

Le Maroc accuse un retard manifeste en matière de dons d’organes et de greffes, comparé aux autres pays du Maghreb et du monde arabe et musulman. Actuellement, à l’exception de la greffe de la cornée, la greffe de reins est la seule pratique liée à des donneurs vivants. Les dons d’organes sur les patients en état de mort cérébrale restent à l’état embryonnaire, ce qui implique une véritable organisation et mobilisation de l’opinion publique.

La Belgique est un des pays pionniers dans ce domaine de la greffe d’organes : actuellement, plus de 780 patients par an bénéficient d’une transplantation d’un ou plusieurs organes dans un des neuf centres de transplantation belge. Les statistiques comptabilisent plus de 21,5 donneurs par millions d’habitants. La Belgique est un des pays pionniers au monde dans ce domaine, il est opportun de profiter de cette expertise en faveur de nos praticiens et patients. La deuxième intervention chirurgicale du genre se déroulera à Rabat à l’hôpital Cheikh Zaïd à laquelle prendront part conjointement l’équipe belge et l’équipe marocaine. Ce type de projet représente un exemple modèle de coopération Nord-Sud avec transfert de compétences. Il sera présenté au 1er forum des compétences médicales marocaines du monde du 30 juin au 1er juillet 2012.

Élargir la coopération

Enfin, l’autre objectif poursuivi par ce projet est de travailler en collaboration avec le Conseil national de greffe d’organe et des tissus humains afin de promouvoir des actions dans les domaines du dépistage, de l’éducation thérapeutique, de l’information du public, de l’aide aux étudiants, médecins et chercheurs.

Les objectifs au sein des compétences scientifiques

• Attirer l’attention sur les besoins, en recrudescence, du nombre de dons et d’informer sur les modalités.
• Mobiliser les différentes compétences afin de relancer la greffe d’organes et des tissus notamment dans le domaine rénal.
• Encourager le don d’organes chez le vivant et les personnes en état de mort encéphalique.
• Constituer une banque nationale d’organes et des tissus.
• Travailler en collaboration avec le conseil national de greffe d’organes et des tissus humains afin d’assurer des actions dans les domaines du dépistage, de l’éducation thérapeutique, de l’information du public et de l’aide aux étudiants, médecins et chercheurs.
• Profiter de l’expertise belge dans ce domaine et assurer le transfert des compétences vers le Royaume du Maroc.

Dr Samir Kaddar, Président C3M

http://lematin.ma/journal/2012/Transplantation-renale-par-voie-laparosco…

C3M
C3M
Réseau International des Compétences Médicales des Marocains du Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *